Rechercher
  • World Green

Les bienfaits du moringa

Mis à jour : oct. 6


Le moringa oleifera, aussi appelé arbre de vie, est utilisé pour ses vertus nutritionnelles depuis des décennies par les ONG dans des plans de lutte contre la malnutrition. Chez nous, seuls quelques initiés profitent de ses bienfaits. Armelle de Saint Sauveur, pionnière dans la recherche sur le moringa nous dit tout de ce superaliment.




1 | Bienfaits nutritionnels du moringa



Le moringa originaire d’Inde est un arbre très résistant originaire d’Inde, aujourd’hui cultivé dans de nombreux pays tropicaux d’Asie et d’Afrique. S’il existe 13 espèces de moringa, c’est généralement le moringa oleifera qui est cultivé et consommé. Le moringa est un arbre à la croissance rapide, il faut généralement 3 à 6 mois pour récolter ses premières feuilles et un an et demi pour la première récolte de fruits.

Alors qu’il est encore peu connu en France, il représente la base de l’alimentation en Inde où l’on consomme son fruit, en curry notamment. En Afrique, ce sont plutôt les feuilles qui sont prisées en plat, en couscous entre autres. Les feuilles sont également consommées "en soupe au lait de coco aux Philippines", ajoute Armelle de Saint Sauveur, ingénieure agronome, spécialiste du moringa depuis plus de 20 ans et fondatrice de Moringa and Co.

Bienfaits nutritionnels du moringa

En médecine ayurvédique qui utilise le moringa depuis des siècles, l’entièreté de l’arbre est utilisée : racines, écorce, fruits et feuilles. En nutrition, ce sont ces deux dernières parties qui sont consommées avec un avantage pour les feuilles, "bien plus intéressantes d’un point de vue nutritionnel", assure la spécialiste. Ce trésor nutritionnel n’a pas échappé aux ONG qui luttent contre la malnutrition, "Action Contre la Faim, la Croix Rouge, l’UNICEF, toutes connaissent et ont intégré le moringa à leurs programmes", précise Armelle de Saint Sauveur.

Pour cause, il est extrêmement riche en minéraux ( calcium, potassium, fer, magnésium), en vitamines A, C, E, en protéines de très bonne qualité (contenant les 9 acides aminés essentiels), antioxydants. "Son atout principal est son spectre nutritionnel très large et bien équilibré, éclaire Armelle de Saint Sauveur. Le moringa contient tout ce dont on a besoin ce qui est assez rare pour une plante, à part de la vitamine B12. " A poids égal, les feuilles fraîches de moringa contiennent deux fois plus de protéines que les yaourts, 4 fois plus de vitamine A que les carottes, 3 fois plus de potassium que les bananes, 7 fois plus de vitamine C que les oranges, 4 fois plus de calcium que le lait. Quoi d’autre ? Autant de magnésium que le chocolat noir ! Souvent comparé à la spiruline, le moringa contient moins de protéines que l’autre poudre "miraculeuse" (25 g tout de même pour 100 g), mais plus de calcium.

Avec un tel palmarès, le moringa convient particulièrement "aux personnes souffrant ostéoporose, aux enfants en croissance, aux intolérants au lactose. C’est également une très bonne source de protéines qui ont les mêmes valeurs nutritionnelles que la protéine animale ce qui est rare chez les plantes. Et de fer, ce qui en fait un aliment intéressant pour les végétariens et les vegans." Riche en magnésium, "l’arbre de vie" est également l’allié des sportifs.

Pour faire le plein de macro et micronutriments, optez plutôt pour la version en poudre déshydratée "plus concentrée que les feuilles fraîches", avec une différence pour la vitamine C qui "ne résiste pas bien aux conditions de séchage. On passe de 500 mg de vitamine C dans la feuille fraîche à quelque chose comme 20 g dans la poudre de feuille".


Composition nutritionnelle des feuilles de Moringa oleifera fraîches pour 100 grammes de matière sèche Calories (kcal)300Protéines (g)25Minéraux (g)12Glucides (g)40Lipides (g)8Fibres (g)15Calcium (mg)2100Fer (mg)27Potassium (mg)1300Magnésium (mg)405Manganèse (mg)8Zinc (mg)2,6Sodium (mg)100Vitamine A (Ul)14300Vitamine C (mg)850